Assurance et gestion des risques d’entreprise

Ronan Le COZRonan Le Coz
Ancien courtier en assurance
Avocat

Rédaction Analyses Experts : Quel est le paramètre clé de la gestion des risques  entreprise ?

Ronan Le Coz : En constante évolution, l’assurance est au cœur même de la gestion des risques d’une entreprise et ce quelle que soit sa taille. Savoir mesurer les enjeux et les conséquences d’un sinistre est primordiale pour un professionnel. Mais anticiper les risques doit être une priorité.

Rédaction Analyses Experts : En quoi une politique de gestion des risques est-elle indispensable ?

En cas de sinistre, distinguer et évaluer ses préjudices matériels et immatériels est parfois compliqué et lourd de conséquences.

Comprendre l’intérêt des différentes garanties proposées par les assureurs, les différentes franchises, absolues, relatives, proportionnelles, choisir des capitaux adaptés en fonction de chaque garantie peut se révéler très compliqué. En assurance, il n’y a pas de « bon ou mauvais » contrat ni de  « bon ou mauvais » sinistre mais juste une bonne ou mauvaise analyse du risque par le client ou l’assureur.

À ce sujet, la directive européenne 2002/92/CE du 9 décembre 2002 a permis d’harmoniser au niveau européen les normes applicables à l’intermédiation en assurance. Les conséquences ne sont pas des moindres ; la capacité professionnelle obligatoire pour exercer en tant qu’intermédiaire en assurance. Les conditions d’exercices en règles générales ont été renforcées ainsi que l’obligation d’information et de conseil vis-à-vis de l’assuré.

Une nouvelle directive (DIA2) devrait prochainement voir le jour et renforcer encore les règles en matière de compétences des intermédiaires en assurances et protéger encore plus le consommateur.

Saviez vous que le code des assurances est assez récent puisque c’est en juillet 1976 qu’il a fait son apparition. Depuis cette date, beaucoup de textes et règlements sont venus le compléter. Il est donc essentiel de connaitre les droits de l’assureur et de l’assuré afin d’anticiper les réclamations et les contentieux.